Yaya Touré-The Sun, acte II. Cible de plusieurs rumeurs infondées au sujet d’une double vie ou encore d’un enfant caché, toutes émises par le tabloïd, le milieu de terrain de 37 ans avait obtenu le retrait des articles en question et les excuses publiques du média en 2016. Plus de 4 ans plus tard, voilà que The Sun porte à nouveau de lourdes accusations à l’encontre de l’ancien joueur de Manchester City, actuellement libre. Le quotidien affirme en effet que l’Ivoirien aurait été écarté d’un match de charité organisé par l’Unicef dimanche à Old Trafford suite à son comportement.

Et pour cause, le vainqueur de la CAN 2015 aurait publié sur le groupe Whatsapp de son équipe, Soccer Aid, une vidéo à caractère pornographique montrant une femme nue dans son bain. Le natif de Bouaké aurait ensuite posté un message proposant à ses coéquipiers de faire venir 19 prostituées pour passer du bon temps en marge du match. Cette attitude a heurté ses partenaires, et en particulier les femmes présentes dans l’équipe. Malgré ses excuses et la suppression de plusieurs messages, le mal était fait.

«Au petit-déjeuner vendredi matin, tout le monde ne parlait que de ça. Il n’y avait pas de rires et personne ne trouvait ça drôle du tout. Tout le monde s’est inscrit à Soccer Aid avec un seul but : collecter des fonds pour l’Unicef. Cela a jeté une ombre sur l’événement. On a ensuite dit à Touré cette après-midi que la meilleure chose à faire pour lui était ‘de s’en aller’», a expliqué une source interne anonyme citée par le tabloïd. Quatre ans après le premier scandale, on ose imaginer que The Sun a cette fois vérifié ses informations avant de publier des accusations aussi lourdes qui vont sérieusement porter préjudice à la réputation de l’Ivoirien…