En grande difficulté sur le plan sportif ces dernières années, Saido Berahino (26 ans) a repris des couleurs depuis sa signature à Zulte-Waregem cet été avec 4 buts en 8 matchs dans le championnat belge. Malheureusement, l’international burundais est rattrapé par ses problèmes extrasportifs et plus précisément l’affaire de conduite en état d’ivresse datant du début d’année. D’après The Sun, l’attaquant devait se présenter mardi devant la justice anglaise à cause d’une amende non payée de 75 000 livres (83 637 euros) dans le cadre de cette affaire. Et, comme il était absent, un mandat d’arrêt aurait été délivré à son encontre.

Sans vraiment démentir, l’entourage du joueur a tenu à dédramatiser cette information, évoquant un simple malentendu. «Ni l’agent de Saido ni ses avocats n’étaient au courant de la convocation d’aujourd’hui (mardi) et n’ont par ailleurs reçu aucune notification officielle. Ces informations sont basées sur un malentendu et seront rapidement corrigées», a affirmé l’agent de Berahino dans un communiqué diffusé par le club.

Rien de bien grave donc a priori…