Dans le genre «choc des extrêmes», on a rarement fait mieux que le match comptant pour la 26e journée de Botola Pro qui opposait mercredi le Raja Casablanca à l’Ittihad Tanger.

D’un côté, le Raja, leader du classement et intraitable depuis la reprise (5 victoires, 2 nuls). De l’autre, Tanger, avant-dernier et qui disputait son premier match depuis… 6 mois ! En effet, en raison de cas positifs au coronavirus dans son effectif ou chez ses adversaires et des restrictions de déplacement imposées par les autorités, le club du Détroit n’avait encore jamais pu disputer le moindre match depuis la reprise du championnat marocain fin juillet !

«Dans quel état d’esprit doivent être aujourd’hui les joueurs de l’IRT ? Quelle est leur situation mentale et physique ? Ont-ils encore les jambes, et la tête, pour reprendre la compétition ? A ce rythme, ce n’est plus la relégation que le club du Détroit risque, mais un forfait général», s’inquiétait lundi le média Le360.

Et pourtant, le miracle a eu lieu ! En effet, les hommes de Juan Pedro Benali se sont imposés 1-0 sur la pelouse du leader, certes contre le cours du jeu, grâce à un but de la tête de Youssef Anouar en fin de partie (74e). De quoi relancer la lutte pour le titre puisque le Raja, qui a raté trop d’occasions mercredi, ne compte que 5 points d’avance sur le Wydad Casablanca qui affiche deux matchs en moins. Ce succès redonne aussi de l’espoir aux Tangérois dans la course au maintien, eux qui démarrent un véritable marathon pour rattraper leurs 5 matchs en retard…

Le but de Tanger en vidéo