Pronostic CAN 2023 : les meilleures cotes et paris sur le Groupe F 

Le Groupe F de la Coupe d'Afrique des Nations 2023, mettant en scène le Maroc, la RD Congo, la Tanzanie et la Zambie, s'annonce comme un véritable théâtre de compétition intense. Voici nos pronostics CAN 2023 pour cette poule.

Pronostic Groupe F CAN 2023 : Le Maroc vainqueur du Groupe F

Le Maroc, sous l'égide de Walid Regragui, s'avance en favori incontesté du Groupe F de la CAN 2023. Leur parcours remarquable lors des éliminatoires, avec une place de leader dans un groupe réduit, a démontré leur supériorité tactique et technique. Ce succès s'ajoute à une demi-finale historique à la Coupe du monde 2022, où les Lions de l'Atlas ont brillé par leur cohésion et leur rigueur défensive. Avec des joueurs de calibre mondial tels qu'Achraf Hakimi, Hakim Ziyech, Sofyan Amrabat ou encore Youssef En-Nesyri, le Maroc dispose d'une force offensive redoutable et d'une solidité défensive impressionnante. Leur style de jeu, basé sur une pression intense et des contre-attaques fulgurantes, les positionne idéalement pour dominer leurs adversaires du Groupe F.

Face à la RD Congo, la Tanzanie et la Zambie, le Maroc devrait imposer son rythme et contrôler les matchs grâce à son expérience et son talent individuel. La quête du Maroc pour un second titre continental, après leur triomphe en 1976, semble bien engagée, portée par une sélection qui combine habilement jeunesse et expérience, dynamisme et stratégie. Pour rappel, le Maroc est la première nation africaine au classement mondial de la FIFA, et sa première place sonne comme une évidence pour nos pronostics foot dans cette poule. C’est un pari coté 1.10 sur Betclic.

Voir le code promo Betclic

Pronostic Groupe F CAN 2023 : La Zambie se qualifie

Mise à jour 24/01 : la Zambie sera qualifiée si elle fait minimum match nul contre le Maroc.

La Zambie, dirigée par Avram Grant, possède tous les atouts pour décrocher une place de qualifié dans ce Groupe F.  Après une campagne de qualification impressionnante où ils ont terminé en tête de leur groupe, les Chipolopolos entrent dans la compétition avec un esprit conquérant. La victoire éclatante (3-0) contre la Côte d'Ivoire dans les éliminatoires est un témoignage de leur potentiel offensif et de leur capacité à surprendre les équipes les plus cotées. La présence de Patson Daka, révélation offensive de Leicester City, offre à la Zambie une menace de taille dans la zone de vérité. Leur retour à la CAN, après une absence depuis 2015, est motivé par le désir de revivre des moments de gloire comme en 2012, lorsqu'ils ont remporté le tournoi. Face à des adversaires tels que la RD Congo et la Tanzanie, la Zambie devra faire preuve de la même détermination et de la même rigueur tactique. Leur duel avec la RD Congo pourrait s'avérer crucial pour la qualification, et leur capacité à tirer parti des faiblesses défensives de leurs adversaires sera un facteur déterminant. Avec Grant à la barre, connu pour son habileté à optimiser les ressources de son équipe, la Zambie a de sérieuses chances de passer les phases de groupes et de marquer son retour sur la scène africaine. C’est un pari coté 2.20 sur Betclic.

Voir le code promo Betclic
iconsport 71525509
© IconSport

Les cotes du Groupe F

Les cotes qualification

  • RD Congo : 1.10
  • Zambie : 2.20
  • Tanzanie : 6.50

Les cotes vainqueur du groupe

  • Maroc : 1.10
  • RD Congo : 8.00
  • Zambie : 13.00

Pronostic Groupe F Coupe du monde 2022 : l’analyse des forces en présence

La République Démocratique du Congo

Sous la direction de Sébastien Desabre, la République Démocratique du Congo (RDC) revient en force à la CAN 2023. Après avoir manqué la précédente édition, les Léopards se positionnent comme des outsiders capables de surprendre. Leur qualification, obtenue en tête du groupe I, montre une résilience remarquable, en dépit d'un début difficile. Avec 12 points et une série de victoires consécutives, la RDC a prouvé son habileté à rebondir contre le Gabon, le Soudan et la Mauritanie. La présence de joueurs clés comme Chancel Mbemba (OM), Fiston Mayele (Pyramids) et Cédric Bakambu (Galatasaray) renforce leurs capacités. Toutefois, leur dernière absence à la CAN et leurs défaites en barrages pour la Coupe du monde contre le Maroc (4-1), plus récemment (1-0) contre le Soudan (1-2), et en amical contre le Burkina Faso (1-2), pourraient encore peser dans les têtes. Pour cette édition, l'objectif des Congolais sera de dépasser au moins les 8ᵉˢ de finale. Cependant, leur groupe, comprenant le Maroc, la Tanzanie et la Zambie, présente des défis considérables. Ils devront faire preuve d'une grande cohésion et d'une efficacité offensive pour espérer avancer dans la compétition.

Le Maroc

Le Maroc, sous la houlette de Walid Regragui, se présente comme un sérieux prétendant au titre de la CAN 2023. Forts de leur demi-finale à la Coupe du monde 2022, les Lions de l'Atlas sont les favoris légitimes pour la première place de ce groupe F.  Leur phase de qualification, dominée par trois victoires et une seule défaite, témoigne d'une équipe solide et bien organisée. Leur style de jeu, alliant une pression intense et des contre-attaques rapides, est mené par des joueurs d'exception tels qu'Achraf Hakimi, Hakim Ziyech et Youssef En-Nesyri. Cependant, leur efficacité offensive a été un sujet de préoccupation plus récent. Leur victoire en 1976 reste un souvenir lointain, et l'équipe actuelle aspire à réitérer cet exploit. La gestion de l'après-Coupe du monde et la capacité à transformer l'enthousiasme en résultats concrets seront cruciaux pour leur parcours.

La Tanzanie

La Tanzanie, dirigée par Adel Amrouche, aborde la CAN 2023 en tant qu'outsider du Groupe F. Avec seulement deux participations précédentes, les Taifas Stars chercheront à créer la surprise. Leur qualification, arrachée de justesse derrière l'Algérie, a révélé une équipe combative, mais inconstante. La Tanzanie compte sur des joueurs comme Simon Msuva pour apporter de la créativité et de la finition. Leur défi majeur sera de dépasser la phase de groupes, un exploit qu'ils n'ont pas réussi depuis 1980. Leurs performances contre des adversaires comme le Maroc, la RDC et la Zambie seront déterminantes. Sans être parmi les favoris, la Tanzanie a le potentiel de bousculer les pronostics et de prouver sa valeur sur la scène africaine.

iconsport 73640691
© IconSport

La Zambie

La Zambie, sous la direction d'Avram Grant, revient à la CAN après une absence notable depuis 2015. Classés comme outsiders, les Chipolopolos sacré en 2012 ont pourtant montré leur capacité à surprendre lors des éliminatoires. Leur qualification, dominée par quatre victoires et une seule défaite, met en lumière une équipe talentueuse et ambitieuse. Patson Daka, étoile montante de Leicester City, est un atout offensif majeur pour cette sélection. La Zambie devra cependant faire face à des adversaires coriaces comme le Maroc et la RDC. Leur objectif sera de surpasser leur performance de 2015 et de confirmer leurs résultats positifs malgré quelques revers notables lors de rendez-vous amicaux plus récent avec l’Égypte (1-0) et e Cameroun (1-1). Avec Grant aux commandes, la Zambie pourrait bien être la surprise du groupe F, à condition de tirer profit de leur dynamique positive et leur esprit d'équipe.

Avatar photo
Sylvain Cacheux