Afrique du Sud: Tshabalala agressé

La violence, en Afrique du Sud, est répandue. Et les joueurs de football n'en sont pas dispensés, même les internationaux. L’ailier gauche des Kaizer Chiefs, Siphiwe Tshabalala (26 ans), a été agressé à son domicile cette semaine par une bande de malfaiteurs surarmés. La suite, c’est l’intéressé lui-même qui la raconte, sur le site officiel de son club : “Je venais juste d’ouvrir la porte de ma résidence à un visiteur, quand des malfaiteurs lourdement armés ont fait irruption, nous braquant mes cousins, mon ami Clement Musadi et moi-même. Quand ils ont compris qu’ils étaient dans ma maison, j’ai l’impression qu’ils ont un peu paniqué. Ils sont partis, n’emportant que nos téléphones portables et nos portefeuilles.” Grande star dans son pays natal depuis qu’il est devenu en juin dernier le premier buteur du Mondial organisé à domicile, Siphiwe Tshabalala estime avoir été sauvé par son statut. D’autres footballeurs sud-africains de moindre renommée n’ont pas suscité de tels scrupules. Le milieu des Orlando Pirates, Benson Mhlongo, avait été retenu en otage à son domicile quatre heures durant au mois d’août dernier.

Afrique du Sud: Tshabalala agressé
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.