Dimanche après-midi, Lorient a grimpé sur la 3e marche du podium de Ligue 1 après avoir fait chuter Rennes (1-2) dans un derby breton comptant pour la 5e journée du championnat français. Les Merlus, qui ont fini la rencontre à 9 contre 11, ont trouvé la faille sur deux coups de génie d’Alain Traoré (23e et 43e). Une nouvelle fois étincelant, l’international burkinabé confirme son adaptation éclaire dans son nouveau club et son excellent début de saison. Reste à savoir si le milieu de terrain sera enfin en mesure de confirmer sur toute une saison.


Si à l’heure actuelle en Ligue 1 tous les objectifs sont braqués sur les sorties du Paris Saint-Germain et sa pléiade de stars, il est un joueur capable de faire parler de lui entre deux Unes sur le club de la capitale. Cet homme, c’est Alain Traoré. Arrivé du côté de Lorient en provenance d’Auxerre lors du mercato estival, l’international burkinabé a réussi une adaptation éclaire en Bretagne sous la houlette de son nouvel entraîneur, Christian Gourcuff, et réussi un début de saison tonitruant avec comme point d’orgue ce match face à Rennes.

En déplacement dimanche après-midi, lors de la 5e journée de Ligue 1 sur la pelouse du voisin Rouge et Noir pour un derby, la formation lorientaise a survolé les débats grâce à Alain Traoré (2-1). Même s’ils ont fini la partie à 9 contre 11, les Lorientais ont pu compter sur un doublé de leur homme providentiel pour faire chuter l’équipe de Jonathan Pitroipa. Repositionné attaquant pour ce match, le Burkinabé a fait parler son talent sur deux coups de génie sortis de sa patte gauche. Il a d’abord ajusté le portier adverse, Benoit Costil, d’une frappe lobée des 20 mètres (23e), avant de la laisser sans réaction sur un coup franc surpuissant de plus de 30 mètres, qui est parti se loger en pleine lucarne.

« Il faut que ça continue comme ça »

Un nouveau match plein pour l’Etalon qui est actuellement le meilleur buteur de Lorient avec 4 réalisations en 5 matches. « Sur le premier, honnêtement, j’ai vu que le gardien était avancé. J’ai jeté un coup d’oeil, et ensuite j’ai tenté. En revanche, le deuxième, je ne me suis pas posé de question. J’ai frappé fort, et ça a marché. Tant mieux pour moi, mais pour l’équipe surtout« , commentait d’ailleurs l’intéressé à l’issue d’une rencontre où il a sans surprise été élu homme du match. A l’image de ce qu’il a réalisé la saison dernière avec Auxerre, le Alain Traoré tire toute son équipe vers le haut et c’est le club qui récolte les fruits de ce travail avec cette 3e place après 5 journées.

« On a montré un super état d’esprit. Après un match comme celui là, les équipes sont prévenues qu’on jouera chaque match pour le gagner. Je me sens très bien dans cette équipe. Je suis en train de monter en puissance et je sens que j’ai encore une bonne marge de progression.« , a même prévenu le Burkinabé sur le site officiel du club, toutefois conscient que tout le monde l’attend au tournant, lui qui a l’habitude de s’éteindre une fois l’été passé. Et de préciser sur son problème de régularité : « J’en ai parlé avec le coach et on est d’accord sur ce point-là. C’est bien pour moi, c’est bien pour l’équipe et il faut que ça continue comme ça le plus longtemps possible. »

 Le doublé d’Alain Traoré