Après deux ans d’interdiction, la Fédération algérienne (FAF) et la Ligue de football professionnel (LFP) ont à nouveau autorisé les clubs algériens à recruter des joueurs étrangers cette saison. Le mercato estival ayant fermé ses portes lundi, il est désormais possible de réaliser un premier bilan.

Et force est de constater que les formations de Ligue 1 ne se sont pas précipitées pour recruter des joueurs non nationaux. Seuls 11 éléments étrangers ont en effet rejoint le championnat au cours des dernières semaines, et seuls 8 clubs sur les 16 que compte la Ligue 1 y ont eu recours.

La faute sans doute aux multiples obstacles qui compliquent encore leur venue (2 joueurs étrangers maximum par club et ils doivent être internationaux et âgés de moins de 27 ans ; le club doit déposer 6 mois de salaire en « caution »,…).

 La liste complète des étrangers recrutés cet été :

USM Alger : Somaïla Sidibé (Mali)

MC Alger : Ibrahim Amada (Madagascar), Barnabas Imenger (Nigeria)

US Biskra : Abdoulaye Sy et Boubacar Beiguily (Mauritanie)

JS Kabylie : Steve Ekedi (Cameroun)

ES Sétif : Franck Obambou (Gabon)

Paradou AC : Mohamed Sangaré (Mali)

CS Constantine : Ousmane Jr Sylla (Burkina Faso) et Moctar Mohamed Cissé (Mali)

DRB Tadjenanet : Kodjo Doussé (Mali)