Chadli Amri vient de rejoindre Kaiserslautern. Mais le milieu offensif international n’a qu’une idée en tête : retrouver la sélection algérienne. Et surtout préparer la CAN 2012. « En Afrique, tous les matches sont difficiles. Nous sommes considérés comme favoris, puisque nous avons participé à la dernière Coupe du monde, explique l’ancien Messin sur le site de la FIFA. De ce fait, nous devrons répondre aux attentes placées en nous et vivre avec la pression. Personnellement, je crois que le Maroc sera notre plus sérieux rival. En plus, c’est une sorte de derby, un peu comme les matches entre Kaiserslautern et Mayence ! Je crois aussi que les déplacements sont beaucoup plus compliqués à gérer en Afrique que sur les autres continents. Mais je ne veux pas en dire trop. Nous verrons bien comment les choses évolueront. »