Brillant vainqueur de la CAN 2019 avec l’Algérie, le sélectionneur Djamel Belmadi s’est montré clair : le prochain objectif sera de se qualifier pour le Mondial 2022.

«Notre premier objectif est de nous qualifier pour Qatar 2022. La compétition préliminaire sera difficile, longue et semée d’embûches, mais nous avons un rang à tenir en tant que champions d’Afrique. Il va falloir se battre pour atteindre la phase finale. Je m’attends à vivre des choses compliquées et extraordinaires tout au long du voyage», a lancé le technicien sur le site de la FIFA. Et l’Algérien connaît déjà l’exemple à ne pas suivre : celui du Cameroun, vainqueur de la CAN 2017 mais absent en Russie un an plus tard.

«Après une grande victoire, on constate souvent une baisse de forme. C’est là que les choses se compliquent. La preuve : le Cameroun n’a pas validé son billet pour la Russie et ses résultats en Coupe d’Afrique n’ont pas été très brillants. Il faut tirer les leçons de cet exemple avant d’entamer notre propre parcours en qualifications», a prévenu Belmadi.