Dans l’obligation de gagner pour se qualifier, l’Algérie a déchanté en chutant contre la Côte d’Ivoire (1-3) ce jeudi et le tenant du titre a été éliminé dès la phase de groupes de la CAN 2021. Le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, n’a pas hésité à employer des mots durs au moment de commenter ce fiasco.

«Difficile de faire une analyse rationnelle tout de suite après une aussi grande déception. On avait à cœur sur ce match de rattraper, au moins d’un point de vue comptable, si ce n’est en plus la manière, de dire qu’on est présent dans cette compét et qu’elle commence aujourd’hui, chose qu’on n’a pu faire», a regretté le technicien en conférence de presse. «A partir du moment, tout comme depuis le début du tournoi, où on ne concrétise pas nos occasions, le doute s’est peut-être installé. Les situations étaient toujours là, aujourd’hui un peu moins contre la Côte d’Ivoire. On n’a jamais pu marquer, même les penalties on a du mal à les marquer (Riyad Mahrez a envoyé sa tentative sur le poteau, ndlr), donc on ne s’est pas montré à la hauteur de la compétition tout simplement. (…) Il ne faut pas avoir peur de le dire, c'est un échec total. J’ai bien sûr une idée sur ce qui n’a pas marché. Beaucoup de choses mais trop tôt pour en parler. Parler de crise n’est peut-être pas opportun. On a échoué, oui. On a fait sur trois matchs ce qu’on avait pas eu sur trois ans. Ce sentiment de la défaite est amère. Détestable même.»

Les Algériens terminent derniers du groupe E derrière la Côte d’Ivoire, la Guinée Equatoriale et la Sierra Leone avec un petit point au compteur et seulement un but marqué.