Hameur Bouazza, l’attaquant de l’AC Arles-Avignon, se remet doucement de sa blessure aux adducteurs. Mais l’Algérien n’a pas oublié la sélection nationale, qu’il espère retrouver très vite, malgré le différent qui l’oppose à Rabah Saâdane, le boss des Fennecs. « Je l’ai toujours dit, c’est avec une grande fierté de jouer pour mon pays. Je n’ai jamais regretté d’avoir opté pour l’Algérie. Je lui ai jamais dit non. Oui, je veux revenir en sélection. Pour cela, je dois réaliser un bon parcours avec mon club », a expliqué au Buteur celui qui n’a toujours pas digéré son éviction dans la dernière ligne droite qui menait à la Coupe du monde.