Samedi, la Fédération algérienne de football (FAF) a publié un communiqué laconique sous-entendant que la FIFA a rejeté son recours déposé pour contester «l’arbitrage scandaleux» de Bakary Gassama à l’occasion du barrage retour de la Coupe du monde 2022 face au Cameroun (1-2, ap). Si ce texte pouvait laisser la place au doute, l’instance dirigeante du ballon rond s’est chargée de le dissiper.

En effet, la FIFA a confirmé auprès de l’AFP que la FAF a bien saisi sa commission de discipline et demandé également l'analyse de sa commission d'arbitrage, et que «la FIFA a répondu à la FAF sur ces deux dossiers et considère le dossier clos», a fait savoir l’instance basée à Zurich. Contrairement aux dernières rumeurs, la FAF avait donc visiblement maintenu son recours au niveau de la commission de discipline. Sans succès. Le match ne sera pas rejoué et ce sont bien les Camerounais qui iront au Qatar en fin d’année.