Algérie : Gourcuff, les demi-finales ou rien

Ce week-end, Mohamed Raouraoua, le président de la FAF, a expliqué pourquoi il a désigné Christian Gourcuff comme nouveau sélectionneur de l’Algérie pour succéder à Vahid Halilhodzic. Le dirigeant a également établi les premiers objectifs de l’ancien entraîneur du FC Lorient.


L’Algérie connaît désormais l’ensemble de ses adversaires pour la phase de groupe des éliminatoires de la CAN 2015 (Mali, Ethiopie et Malawi). Et Christian Gourcuff connaît, lui, les objectifs qui lui sont assignés. Interrogé samedi en conférence de presse, Mohamed Raouraoua, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), s’est longuement exprimé sur l’arrivée du technicien français à la tête des Fennecs.

Le premier objectif de l’ancien entraîneur du FC Lorient, qui a signé son contrat lundi, sera évidemment de qualifier les Verts pour la CAN 2015. Huitième de finaliste du Mondial, l’Algérie nourrit de grandes ambitions pour la compétition. “Il devra atteindre les demi-finales“, affirme Raouraoua.

Faire mieux en 2018

Si tout se passe bien, le père de Yoann Gourcuff sera alors prolongé jusqu’à la Coupe du monde 2018 où il aura “la nécessité de réaliser de meilleurs résultats qu'au Mondial 2014” Pour le dirigeant, il faut d’ailleurs oublier le “parcours exceptionnel” réalisé au Brésil car un “grand travail” attend les Verts.

Ancien professeur de mathématiques, Christian Gourcuff sera également sélectionneur de l’équipe des locaux (A’) dont “il devra s'occuper en permanence et d'une façon régulière“. Pour Raouraoua, le technicien français, qui se verra prochainement assigner un adjoint algérien, est le successeur idéal à Vahid Halilhodzic.

Post-formateur hors pair

Nous avons une jeune équipe qui a besoin de post-formation“, explique Raouraoua. “Cet entraîneur correspond parfaitement à cette donne, il s'agit d'un excellent technicien et formateur qui a fait ses preuves“, en contribuant notamment à l'éclosion d'André-Pierre Gignac et de Kevin Gameiro à leur sortie des centres de formation.

Et puis Christien Gourcuff “connaît assez bien la mentalité du joueur algérien pour avoir déjà entraîné plusieurs Algériens à Lorient“, conclut Raouraoua. Rafik Saïfi et Yazid Mansour ont notamment évolué sous ses ordres. L’ancien milieu de terrain de Lorient (2006-10) sera le manager général de la sélection version Gourcuff. Des retrouvailles placées sous le signe du succès ?

Algérie : Gourcuff, les demi-finales ou rien
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !