La FAF ne s’en cache plus: le staff technique de la sélection algérienne doit être renforcé. Pour ce faire, l’instance dirigeante du football cherche un technicien à même d’apporter son expérience à Abdelhak Benchikha, l’actuel entraîneur de la Khadra. Et songe à Jacques Santini pour un nouveau challenge.


Du RC Lens à la sélection algérienne? C’est le chemin que pourrait prendre Jacques Santini, ancien sélectionneur de l’équipe de France, selon La Voix du Nord. Le futur ex-adjoint des Sang et Or aurait même déjà été contacté par la fédération algérienne de football.

Car celle-ci, par l’entremise de son président, Mohammed Raouraoua, n’a jamais caché son désir d’adjoindre un technicien de renom et d’expérience à l’actuel patron des Fennecs, Abdelhak Benchikha. Les noms de Rolland Courbis, Vahid Halilhodzic, Christian Damiano ou encore Hervé Renard avaient été évoqués. Pour l’heure, rien n’a changé. Mais le départ plus que probable de l’ancien entraîneur de Lyon ou Tottenham aurait mis la puce à l’oreille à la FAF.

Objectif CAN 2012

Il faut dire que, depuis la démission de Rabah Saâdane, le jeu des Verts ne s’est guère amélioré. De pauvre, il est passé à dramatique. Et les résultats ont suivi la même pente descendante. Accrochés par la Tanzanie (1-1), défaits par la Centrafrique (2-0), les Bougherra, Ziani, Belhadj, Boudebouz Meghni et autres Yahia n’ont plus le choix. Pour espérer se qualifier à la CAN 2012, il faut commencer à gagner. Notamment lors de la double confrontation fratricide face au Maroc.

Un nouveau challenge attendrait donc celui qui fut sélectionneur de l’équipe de France entre 2002 et 2004. Reste au coach de 58 ans et au club artésien, actuel 19e de Ligue 1, à se mettre d’accord pour rompre un contrat de toute façon compromis depuis l’arrivée de Laszlo Bölöni à la tête du RCL.

 Mise à jourAlgérie: Santini dément