Algérie-Kourichi : “Tout est possible au Mondial”

Adjoint de Vahid Halilodzic et constamment dans l'ombre du sélectionneur, Noureddine Kourichi est devenu un homme essentiel dans l'encadrement de la sélection algérienne. Alors que se profile la Coupe du monde 2014, dont le coup d'envoi sera donné le 12 juin, le technicien est revenu sur les chances des Fennecs qu Brésil. Dans un groupe H avec la Belgique, la Russie et la Corée du Sud, l'ancien international estime son équipe capable de tirer son épingle du jeu. “Il faut tout faire pour ne pas avoir de regrets et penser que tout est possible en football. Vous voyez, le Bayern de Munich a pris quatre buts chez lui“, a-t-il confié dans un entretien accordé sur Les Esthètes du Foot, avant de poursuivre : “Par rapport à notre groupe, tout est possible. La Belgique ça peut me faire penser à Algérie – Allemagne en 82. Je ne dis pas que l’on va battre la Belgique, mais tout est possible. L’objectif est donc d’abord de bien travailler dans la préparation pour être forts techniquement et tactiquement pour ensuite être efficace, chose que fait l’Algérie depuis 3 ans.

Algérie-Kourichi : “Tout est possible au Mondial”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.