Mohamed Maouche Algérie

Jeudi, le président de la Fédération algérienne (FAF), Charaf-Eddine Amara, a annoncé sa démission suite à l’élimination en barrages de la Coupe du monde 2022. Nommé président intérimaire pour lui succéder, Mohamed Maouche (à gauche sur la photo, ndlr), a fait savoir qu’il a prévu de parler au sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, dépité après l’élimination et qui arrive à la fin d’un cycle, afin de tenter de le persuader de poursuivre sa mission.

«Je dois lui parler dans les prochains jours, pour essayer de le convaincre de rester», a révélé l’ex-membre de l’équipe du FLN auprès de l’agence Algérie Presse Service. «Il y a les qualifications de la CAN 2023 (début en juin prochain, ndlr) qui approchent à grands pas. C'est vrai que nous avons échoué à se qualifier pour la Coupe du monde, mais cette équipe a du potentiel qui lui permettra de rebondir

Avant de partir, Charaf-Eddine Amara s’était quant à lui montré optimiste sur les chances de voir Belmadi rester en poste.