C’est déjà fini entre l’Algérie et Georges Leekens ! Nommé sur le banc des Fennecs le 27 octobre dernier, le technicien belge a annoncé sa démission du poste de sélectionneur ce mardi moins de trois mois plus tard à la suite de l’élimination au premier tour de la CAN 2017 lundi. L’objectif fixé dans le bail du Belge, sous contrat jusqu’en 2019, était d’atteindre les demi-finales. « Vu la pression qui est exercée sur la fédération et l’équipe nationale, j’ai préféré arrêter mon contrat par amitié au président de la FAF qui mérite le respect. Pour le bien de tous, je préfère donc partir même si je le fais avec un pincement au cœur en souhaitant toute la réussite du monde à l’équipe nationale« , s’est justifié l’ancien sélectionneur de la Tunisie sur le site de la Fédération algérienne (FAF).

« Après la démission de M. Georges Leekens, tous les membres du staff technique ont été remerciés. La Fédération algérienne de football souhaite à M. Leekens et à son staff beaucoup de réussite pour la suite de leur carrière« , ajoute l’instance. En moins d’un an, les Verts disent donc adieu à leur 3e sélectionneur qui s’en va sur un bilan de deux défaites et deux nuls…

——————————————————————————————–