Algérie: Madjer vise la présidence de la FAF

A 52 ans, Rabah Madjer se lance dans un nouveau défi: l'ancien attaquant international algérien souhaite succéder à Mohamed Raouraoua pour devenir le président de la FAF. Et le candidat se présente avec un projet ambitieux: redorer le blason du football algérien.


Légende du football algérien, Rabah Madjer aura occupé tous les postes possibles et imaginables: buteur puis capitaine de la sélection, porte-drapeau, sélectionneur, consultant, critique… Le voilà prêt à prendre une nouvelle mission.

Et pas des moindres puisque, à 52 ans, Madjer a l'intention de postuler à la présidence de la Fédération algérienne de football. L'homme à la talonnade dispose d'un projet ambitieux: redorer le blason du football algérien. “Il n’y a pas lieu de s’étonner de ma démarche, car je présume que j’ouvre droit comme tout candidat à postuler à la FAF, explique-t-il à Compétition. Il convient de vous préciser que je connais parfaitement le football et ses rouages, du fait que j’ai beaucoup donné au foot aussi bien algérien qu’international et je n’ai rien à prouver. Il me semble que le moment est venu pour notre génération de prendre le relais et ses responsabilités envers le football algérien. Nous avons les compétences pour cela, voilà ce qui explique un petit peu ma démarche.

“Des hommes compétents et crédibles”

Mais Majder ne veut surtout pas se précipiter. “J’attends un peu pour voir comment les choses vont évoluer d’ici là pour ensuite annoncer ma candidature. Je ne me précipite pas, je crois que d’ici à la prochaine assemblée élective de la FAF, j’aurai le temps de mûrir la question, poursuit-il. J’ai un vécu footballistique que je voudrais mettre au service du sport-roi en Algérie. Mes ambitions sont grandes pour promouvoir le sport en général et le foot en particulier.”

Le footballeur algérien du XXe siècle sait où il va. Droit dans ses bottes, comme d'habitude, Madjer étale son projet: “Je serai entouré par des hommes compétents et crédibles qui ont envie de montrer ce dont ils sont capables. Vous savez pour réussir dans n’importe quel projet, il faut s’entourer de gens compétents et de confiance. Je ne peux pas vous en dire plus, mais sachez que j’ai un projet qui va permettre à notre football d’avancer et de se mettre au diapason de ce qui se fait dans les nations les plus avancées dans le domaine. J’estime avoir les compétences requises pour diriger la fédération, j’ai cumulé assez d’expérience au cours de ma longue carrière, il me paraît opportun alors de mettre toutes mes connaissances et mes compétences au service de mon pays.

Avatar photo
Ali Makhan