Icône de la musique kabyle et algérienne, le chanteur Idir s’est éteint samedi à Paris à l’âge de 70 ans des suites d’une maladie pulmonaire. A l’instar de Riyad Mahrez, Ramy Bensebaini ou encore Youcef Atal, plusieurs cadres de la sélection algérienne ont rendu hommage à l’artiste qui restera célèbre pour son indémodable titre «Vava Inouva», mais aussi pour ses featurings avec des chanteurs venus de tous horizons, de Manu Chao à Maxime Le Forestier, en passant par les rappeurs Oxmo Puccino, Sinik et Akhenaton.