Défaite par la Tunisie (1-2) jeudi dans le derby maghrébin du groupe B de la CAN 2017, l’Algérie est consciente d’avoir quasiment scellé son élimination. Entre le but contre son camp d’Aïssa Mandi et la bourde de Faouzi Ghoulam sur le deuxième, les Fennecs ont multiplié les erreurs défensives. Mais l’heure n’est pas aux règlements de comptes individuels d’après Mandi.

« Sur le premier but, on a joué de malchance, le ballon a ricoché sur mon pied et est parti dans le but directement. Sur le deuxième but, on sait que Faouzi est un des meilleurs latéraux gauches en Europe voire dans le monde, il commet une erreur mais personne ne lui en tient rigueur, après tous les services qu’il a rendus à l’Algérie, c’est un très grand joueur et un très grand homme« , a assuré le capitaine des Verts au micro de beIN Sports. « Maintenant, il faut un exploit contre le Sénégal pour se qualifier, on en est tous conscients. » Il faudra surtout une victoire en espérant que le Zimbabwe batte la Tunisie…