Accablée 3-1 par le Nigeria samedi lors de la 2e journée des éliminatoires du Mondial 2018, l’Algérie a compromis ses chances de qualification puisqu’elle accuse désormais 5 points de retard sur les Super Eagles et n’a plus son destin en main. Pour le capitaine des Fennecs, Carl Medjani, les Verts doivent se remettre en question.

« Il ne faut pas se mentir, on n’arrive pas à gagner aussi souvent qu’on le voudrait contre les gros d’Afrique. C’est un constat auquel on ne peut pas échapper qui mesure tous les progrès qu’il nous reste à faire« , a souligné le défenseur polyvalent en conférence de presse. « Aujourd’hui, on nous considère comme une grande équipe mais la preuve qu’on en est pas encore une, il va falloir travailler, cravacher. » Et se remobiliser avant la CAN 2017…