Algérie-Oukidja : “j’ai été accueilli comme un roi”

D’origine algérienne par son père, le gardien de Metz, Alexandre Oukidja, a fêté sa première cape avec les Fennecs le mois dernier face à la Tunisie (1-0) en amical. Devenu international sur le tard, à 30 ans, le portier a vraiment apprécié l’accueil que lui a réservé le peuple algérien.

«Les Algériens sont très fiers de leurs pays, de leurs couleurs, de leurs coutumes, de leur religion. J'ai été accueilli comme un roi. C'est ça la richesse de l'Algérie : que vous soyez français ou étranger, quand vous êtes accueillis dans le pays, vous êtes accueillis comme un Algérien” , a savouré l’ancien Lillois au micro de beIN Sports. “Les joueurs m'ont très très bien accueilli. Au début, j'étais à l'écart, puis j'ai commencé à discuter. C'est comme une famille, comme des retrouvailles, comme si on ne s'était jamais quittés. J'ai vu pas mal de joueurs se prendre dans les bras.

En revanche, Oukidja a été un peu plus embarrassé au moment de l’hymne, même s’il s’en est bien sorti. «J'ai chanté des bouts de mots. Je parle très très peu arabe, je connais quelques mots. Pour respecter tous les Algériens, je ne vais pas faire semblant de la chanter. J'étais très fier et très ému lors de l'hymne, c'était quelque chose de grandiose” , a raconté le Grenat qui espère être du voyage pour la CAN 2019.

L'intégralité de l'entretien en vidéo

Algérie-Oukidja : “j’ai été accueilli comme un roi”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.