Après avoir choisi de mettre un terme à sa carrière internationale en septembre, Carl Medjani est revenu sur sa décision et fait partie des joueurs de l’Algérie qui préparent actuellement les matchs contre le Nigeria (10 novembre) et la Centrafrique (14 novembre). Le défenseur central ou milieu défensif a expliqué que le nouveau sélectionneur Rabah Madjer l’a incité à faire machine arrière.

« J’avais décidé de m’arrêter mais Madjer m’a appelé pour me demander de continuer au moins jusqu’en 2019« , a expliqué le sociétaire de Sivasspor ce mercredi en conférence de presse. « On a la chance d’avoir des Algériens dans le staff technique et surtout d’anciens joueurs. Je n’ai réclamé aucun poste de titulaire ou de poste particulier pour revenir. Le staff à la chance d’avoir des joueurs polyvalents. Il faut savoir se dire les choses. J’ai dit aux dirigeants quels étaient les problèmes de la sélection. Aujourd’hui on est devenu une équipe moyenne mais on a le meilleur potentiel en Afrique. » L’expérience de l’ancien Lorientais fera du bien aux Fennecs.