Algérie: Sofiane Feghouli, le nouveau chouchou des Fennecs

Sofiane Feghouli a couronné sa première sélection d'un but, décisif, face à la Gambie (1-2). En offrant la victoire aux Fennecs lors de la manche du deuxième tour des éliminatoires de la CAN 2013, le milieu de terrain de Valence a prouvé tout le bien qu'on pensait de lui. Et déjà remplacé Karim Ziani dans le coeur des supporters.


Première sélection, première victoire et premier but. Même dans ses rêves les plus fous, Sofiane Feghouli n'envisageait sans doute pas de tels débuts. Un baptême de feu réussi pour le milieu de terrain de Valence, devenu le nouveau héros des Fennecs, le temps d'un joli but (56e) face à la Gambie (1-2), lors des éliminatoires de la CAN 2013.

Je suis très content, oui, très content, je ne peux pas m’exprimer mieux que ça. C’est mon premier but et j’espère qu’il ne sera pas le dernier. J’en profite pour dédier cette victoire et mon but à tout le peuple algérien et à Yebda à qui je souhaite un prompt rétablissement et un rapide retour parmi nous, s'est enthousiasmé le meneur de jeu de 22 ans dans les colonnes du Buteur. Vous n’allez pas le croire, mais c’est comme si je faisais partie de cette équipe depuis très longtemps. Tout s’est bien passé.

Définitivement fini pour Ziani ?

L'ancien Grenoblois a fait du chemin depuis ses débuts en Ligue 1. Et l'ancien international espoir français s'est même attiré les louanges de Vahid Halilhodzic, l'exigeant sélectionneur de l'Algérie. “Je savais que c’était un grand joueur. Il me l’a prouvé aujourd’hui. Je l’ai pourtant mis dans un poste différent dans le souci d’assurer une liaison permanente avec l’attaque. Bien qu’il soit habitué à d’autres tâches, il s’est acquitté convenablement de son rôle“, a assuré le technicien franco-bosnien après la rencontre.

L'ancien coach du PSG l'avait d'ailleurs annoncé avant le déplacement à Banjul: “Ziani a beaucoup donné pendant 9 ans, mais maintenant, il y a une concurrence, Boudebouz et Feghouli sont plus forts que lui, on a besoin de punch et de jeu direct. Matmour peut le faire, j’aurais pu le prendre et le mettre sur le banc, mais avec les cadres, c’est difficile de le faire, il y a plus percutant et efficace que lui, Feghouli est inexpérimenté par rapport à un Ziani, certes, mais par rapport au schéma que je veux, c’est Feghouli qui me va, car c’est le jeu direct que je cherche.” Karim Ziani laissé au Qatar, c'est donc Feghouli qui avait la lourde charge de mener le jeu. La passation de pouvoir était complète: c'est Feghouli qui a hérité du numéro 15, l'ancien numéro de… Ziani.

Avatar photo
Ali Makhan