La FAF annonce mardi que la rencontre amicale entre l’Algérie et la Tunisie, prévue initialement au stade du 5 Juillet d’Alger, se tiendrait finalement à Annaba. Les risques d’émeutes, inhérents à la tenue d’un tel match dans la capitale, ne sont certainement pas étrangers à cette volte-face.