Georges Leekens n’entraînera plus ! A 70 ans, le technicien belge a annoncé sa retraite en début de semaine. «J’ai été entraîneur pendant 35 ans et j’ai vécu de merveilleuses expériences, tant en Belgique qu’à l’étranger. A présent, ça suffit. Je vais prendre du temps pour moi», a-t-il expliqué auprès de l’agence Belga. L’ancien défenseur central est bien connu des fans de football africain puisqu’il a dirigé 3 sélections du continent : la RD Congo très brièvement en 1997,  l’Algérie à deux reprises (2003 et 2016-2017) et la Tunisie (2014-15).

Celui qui est surnommé «Long Couteau» a notamment conduit les Aigles de Carthage en quarts de finale de la CAN 2015, où ils ont été éliminés par la Guinée Equatoriale, pays-hôte, avec un arbitrage à charge (1-2, a.p.). Des désaccords sur sa prolongation et le contexte sécuritaire suite à l’attentat de Sousse auront précipité son départ de Tunisie en juin 2015 alors que les voyants étaient au vert sportivement.

Le double échec algérien

En Algérie en revanche, Leekens n’aura pas laissé un très bon souvenir, restant à chaque fois en poste seulement durant quelques mois. Il était d’abord parti pour raisons personnelles durant son premier mandat avant de démissionner en 2017 suite au fiasco à la CAN (élimination au premier tour). Le parcours africain de Leekens se sera achevé par un passage d’un mois en club à l’Etoile du Sahel fin 2018 avant un départ là aussi pour raisons personnelles.

Il avait récemment candidaté pour le poste de sélectionneur de la Guinée mais Didier Six lui avait été préféré. Hors Afrique, le Belge aura notamment été sélectionneur de son pays à deux reprises (1997-1999 et 2010-2012) pour un bilan mitigé et il aura remporté le championnat de Belgique en 1990 avec le FC Bruges. Une carrière de coach bien remplie.