Patron de la défense centrale de l’Algérie avec Aïssa Mandi lors du sacre à la CAN 2019, Djamel Benlamri (30 ans) est sur le marché, et gratuit ! Lundi, son club d’Al-Shabab Riyad, où il évoluait depuis 2016, a annoncé la résiliation du contrat du Fennec, d’un commun accord.

Il s’agit d’un dénouement logique et attendu tant les relations entre les deux parties s’étaient tendues au cours des derniers mois avec en point d’orgue le refus de l’ancien joueur de la JS Kabylie de monter à bord de l’avion que son club lui avait envoyé en Algérie pour le ramener en Arabie Saoudite après le confinement.

Un temps cité du côté de l’Olympique Lyonnais cet été, le rugueux défenseur, réputé pour son engagement dans les duels, devrait aux dernières nouvelles rebondir dans le Golfe plutôt que de tenter une première expérience en Europe.