Ce n’est pas un scoop, malgré ses performances en hausse ces dernières années et la présence d’une star comme Sadio Mané dans ses rangs, la sélection du Sénégal est loin de posséder le prestige de celle du Brésil. Et cet écart a donné lieu à une grosse différence de traitement entre les deux sélections à la veille du match amical qui doit les opposer ce jeudi en Asie à Singapour (coup d’envoi à 12h GMT, soit 14h en France).

En effet, aucune des deux équipes n’a pu effectuer l’entraînement de veille de match au National Stadium qui abritera la rencontre et toutes deux ont été orientées vers des stades d’appoint. Cependant, la Seleção a eu «droit à des installations de qualité dans une zone proche de son hôtel», tandis que les Lions «ont été obligés, par l’organisateur, à faire un long périple de près de 40 minutes pour s’entraîner», rapporte le site emedia.sn en faisant référence au Bukit Gombak Stadium, situé à l’Ouest, dans la «forêt», et généralement réservé à d’autres disciplines sportives (tir, athlétisme, sport-boules).

Selon la même source, plus aucune équipe de foot ne s’entraîne dans cette enceinte et le traitement réservé aux Lions aurait choqué la presse singapourienne. Pas de quoi miner le moral des Sénégalais, qui ont gardé le sourire et qui s’avanceront peut-être encore plus motivés après cette «injustice».

Le Bukit Gombak Stadium