Dans la tourmente ces derniers jours après avoir été pris en flagrant délit d’exhibition sexuelle dans la nuit de lundi à mardi, l’ailier d’Angers, Farid El Melali, a pris la parole sur Instagram pour présenter ses excuses.

«Ces derniers jours, j’ai vécu une période très compliquée, que ce soit moralement ou physiquement. Faire face aux critiques et aux jugements est difficile, je comprends l’acharnement des personnes qui ont reçu l’information, car nul ne peut tolérer ce genre d’actes, mais ‘Tous les fils d’Adam commettent des péchés ; et les meilleurs des pécheurs sont ceux qui se repentent.’…», a plaidé l’international algérien. «Je tiens ici à présenter mes excuses à ma famille, mes amis, ainsi que tous les supporters de mon cher club et mes compatriotes algériens. Tout ce qui s’est passé m’a atteint mais m’a rendu plus fort et beaucoup plus conscient des valeurs et des principes que je me dois de préserver. Merci à vous et à tous ceux qui ont été avec moi pendant cette mauvaise phase.»

Brièvement placé en garde à vue et rapidement libéré ensuite, El Melali a plaidé coupable. Il sera jugé cet été et encourt un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.