Malgré quelques fulgurances, Nicolas Pépé reste trop irrégulier et globalement décevant depuis son arrivée à Arsenal pour 80 millions d’euros à l’été 2019. Après avoir longtemps plaidé un nécessaire temps d’adaptation à la Premier League, l’entraîneur des Gunners, Mikel Arteta, a fait savoir qu’il ne fera désormais plus preuve d’indulgence à l’égard de l’ailier de 25 ans, qui doit montrer plus.

«Il avait besoin d’une période d’adaptation et c’est fini maintenant», a prévenu le technicien espagnol en conférence de presse, en estimant que l’ancien Lillois se trouve dans les meilleures conditions. «On ne peut plus compter sur l’adaptation, maintenant c’est une question de performances et il peut le faire. Il a les joueurs pour le soutenir, un manager pour le soutenir. Il a tout le staff qui est prêt à l’aider et tous les coéquipiers qui l’aiment vraiment, parce que c’est un personnage vraiment sympathique.»

«S’il est en dessous du niveau que je lui demande, il ne jouera pas…»

«Il n’y a plus d’excuses», a insisté le coach londonien. «Nico peut répondre aux grandes attentes mais cela dépend de lui. Nous pouvons l’aider autant que nous le voulons, mais il doit avoir l’état d’esprit et la cohérence pour faire ce qu’il peut faire. S’il est en dessous du niveau que je lui demande, il ne jouera pas. Mais s’il fait ce qu’il est capable de faire, alors il aura une grande chance de jouer car il a un talent incroyable.»

Le natif de Mantes-la-Jolie comptabilise 18 buts et 15 passes décisives en 81 matchs disputés depuis son arrivée à Londres. Un bilan insuffisant au vu de l’investissement réalisé par les Gunners…