Traînée devant la FIFA par son ancien sélectionneur Didier Ollé-Nicolle (mai-novembre 2014), la Fédération béninoise risque de voir les Ecureuils exclus des éliminatoires de la CAN 2019 si elle ne règle pas d’ici un mois les salaires dus au technicien français et une amende de 13 000 euros.

Mais le président de l’instance, Anjorin Moucharafou, va contacter le technicien dans l’espoir de conclure un accord à l’amiable. « On va discuter avec Ollé-Nicole et je crois qu’on va trouver un bon règlement parce qu’il s’agit du football« , a souligné le dirigeant dans les colonnes de La Nouvelle Tribune. Reste à savoir si l’actuel coach d’Orléans se montrera ouvert à la discussion.