Botswana-Tshosane: “On connaît nos forces”

Qualifié pour la première CAN de son histoire, le Botswana peut rêver. Mais Stanley Tshosane, le sélectionneur, préfère garder les pieds sur terre. Surtout que tout ne s'est pas passé comme prévu. “J’aurais aimé commencer la préparation dès le mois de septembre, mais ce n’était pas possible. C’est comme à l’école : si vous vous préparez correctement pour vos examens, vous aurez de bonnes notes, a assuré le coach des Zèbres sur le site de la FIFA. Ce ne sera pas facile pour eux de préparer leur match contre nous, parce qu’on représente encore une grande inconnue. Nous n'étions pas favoris au début des qualifications et nous ne le sommes toujours pas aujourd’hui. Notre avantage, c’est que l’on connaît nos forces et nos limites. On ne marque peut-être pas beaucoup de buts, mais on est disciplinés et on n’en encaisse pas beaucoup. On adopte une tactique patiente, on serre les rangs, on travaille dur et on frappe quand les opportunités se présentent. On veut donner de la fierté à notre pays pendant ce tournoi.

Botswana-Tshosane: “On connaît nos forces”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.