Le jury disciplinaire de la Confédération Africaine de Football a tranché. Et il s’est montré plutôt clément avec le Zamalek, mis en cause après l’agression des joueurs du Club Africain par ses supporters, en Ligue des Champions. Le club égyptien n’écope que de deux matches à huis clos, a tranché le jury disciplinaire de la CAF. Assortie d’une amende de 80 000 dollars, la sanction apparaît très modérée, sachant que la rencontre avait été interrompue et la pelouse totalement envahie par des supporters en furie après l’arbitre et la formation tunisienne.