En vertu d’un accord noué entre la Confédération africaine de football (CAF) et la FIFA, la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, a été nommée «Déléguée-Générale de la FIFA pour l’Afrique» afin de faire un audit de la CAF, dont l’organisation est confrontée à de multiples dysfonctionnements de l’aveu même du président Ahmad. Nommée pour une période de 6 mois renouvelable, la Sénégalaise a débuté ses nouvelles fonctions jeudi. Ce samedi, elle a livré ses premiers mots en expliquant qu’elle vient accompagnée par tout une équipe de professionnels envoyés par la FIFA.

«Le 1er août, mon mandat de Déléguée générale de la FIFA pour l’Afrique a débuté. Cela signifie que je vais travailler main dans la main avec la CAF pendant 6 mois pour soutenir le développement du football dans toute l’Afrique, tout en assurant la bonne gouvernance, l’organisation efficiente et efficace des compétitions et la transparence. Je suis accompagnée par une équipe diversifiée d’experts de la FIFA pour me seconder», a écrit l’ancienne diplomate sur Twitter. «Je voudrais remercier le personnel de la CAF pour son accueil chaleureux et sa motivation à pousser le football africain vers l’avant. Ensemble, nous serons au service de toutes les associations membres africaines et apporterons stabilité, sérénité, professionnalisme et efficacité.»

Le début d’un changement radical pour la CAF ?