A la suite de la décision du Tribunal arbitral du sport de rejeter le recours de Jacques Anouma au sujet de sa candidature à la présidence de la CAF, Issa Hayatou a tenu à saluer cette décision. Pour le président sortant, qui va être réélu sans surprise dimanche à l’issue de l’Assemblée générale de l’instance à Marrakech, « le comportement du Comité exécutif ainsi que celui des associations nationales membres a été exemplaire« , a-t-il expliqué. Le dirigeant camerounais a poursuivi en expliquant que : « Les Présidents des fédérations ont approuvé un amendement qui les écartait pour une partie d’entre eux à la course à la présidence de la CAF, préférant faire confiance à des hommes ayant déjà exercé des responsabilités au sein de l’institution. Le principe de souveraineté de l’Assemblée Générale a ainsi été reconnu par le TAS.«