Les défections se multiplient dans la Tanière. Comme sept de ses coéquipiers avant lui, Eric-Maxim Choupo-Moting a renoncé à disputer la CAN 2017 avec le Cameroun malgré sa pré-sélection. Contrairement à ce qui était pressenti, le milieu offensif de Schalke 04 n’a en revanche pas pris sa retraite internationale.


Mais quelle mouche a donc piqué les Lions ? A l’instar de sept autres coéquipiers pré-sélectionnés avec le Cameroun pour la CAN 2017, Eric-Maxim Choupo-Moting a décidé de ne pas donner suite à l’appel des Lions Indomptables. « Eric-Maxim Choupo-Moting fera partie de l’équipe de Schalke qui se rendra à Benidorm pour un camp d’entraînement hivernal le mercredi 4 janvier. Le joueur de 27 ans a quitté l’équipe nationale camerounaise et ne participera pas à la Coupe d’Afrique des Nations« , a fait savoir le club du milieu offensif, Schalke 04, sur son site officiel, évoquant par la suite des « raisons personnelles« .

Cette décision est à moitié surprenante alors que le natif d’Hambourg a manqué plusieurs rassemblements au cours des derniers mois, prétextant des blessures souvent douteuses… L’ex-vice capitaine aurait peu apprécié que le brassard revienne à Benjamin Moukandjo en l’absence de Stéphane Mbia, plus convoqué depuis bientôt un an. Confrontée à ces défections en série, la Fédération camerounaise espère de son côté que Joël Matip (Liverpool) et Allan Nyom (WBA) feront volte-face et rejoindront la Tanière. Sinon, avant même qu’il ait eu le temps de trancher, la liste d’Hugo Broos sera passée de 35 à 27 pré-sélectionnés !

S’ils persistent dans cette voie, Choupo-Moting et son club pourraient en revanche être poursuivis et sanctionnés par la FIFA. A noter que Schalke a complété son premier communiqué, peu clair, par un second précisant que le natif d’Hambourg « sera toujours disponible pour le Cameroun à l’avenir« . Pas de retraite internationale en vue donc pour le Lion mais un retour en sélection s’annonce compliqué après cet épisode…