Cameroun : Eto’o veut de la discipline

Après le fiasco de la dernière Coupe du monde, Samuel Eto'o, qui vient d'être sacré pour la quatrième fois de sa carrière Ballon d'Or africain, a exprimé le souhait de redresser les Lions Indomptables et s'est engagé à faire respecter l'ordre.


“Discipline !” Le ton est donné chez les Lions indomptables en ce début d'année. C'est en tout cas ce que souhaite Samuel Eto'o, le capitaine de la sélection camerounaise de football. De retour d'Égypte, après avoir été sacré Ballon d'Or africain 2010, le sociétaire de l'Inter Milan a été reçu ce dimanche à Yaoundé par le ministre des sports, Michel Zoah.

Il s'est alors engagé a remettre de l'ordre au sein de l'équipe nationale. “Les succès de notre équipe ont toujours dépendu à 70% de la discipline de groupe. Que ceux qui ont un cœur pur et veulent vivre ensemble nous rejoignent (…) Je souhaite que tous les problèmes que nous avons connu en 2010 restent avec l’année qui vient de s’achever, pour que 2011 nous apporte de nouveau la joie de vivre ensemble et de gagner”, a expliqué le natif de Nkon.

Un match très attendu

L'ancien goleador du Barça a ainsi pu exprimer ses regrets au peuple camerounais pour les contre-performances de la sélection en 2010. Dans un groupe a priori à leur portée (Pays-Bas, Japon, Danemark), les Lions sont rentrés à la maison la queue entre les jambes avec trois défaites en autant de rencontres. Une vraie déception pour une des meilleures équipes du continent, où évoluent des joueurs comme Eto'o donc mais aussi Carlos Idriss Kameni (Espanyol), Benoît Assou-Ekotto (Tottenham), Alexandre Song (Arsenal) ou Jean II Makoun (Lyon)… Pire, la Tanière a été minée par des problèmes d'egos et des querelles intestines.

“Je combattrai ces comportements avec la dernière énergie”, a ajouté le capitaine des Lions. Des déclarations qu'il compte bien mettre à exécution, lors du prochain match des Lions Indomptables contre le Sénégal, le 26 mars à Dakar, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012. “Malgré tout le respect que je dois à mes frères sénégalais, nous irons à cette rencontre pour faire la meilleure prestation possible et nous tablons sur une victoire. Nos adversaires évoluent certes dans de meilleurs clubs en Europe, mais je pense que nous ne devrions pas éprouver beaucoup de difficultés à les vaincre”, a conclu l’avant-centre de l’Inter Milan. Les Lions, ceux de la Teranga, sont prévenus.

Avatar photo
Solange Droual