Comme avant chaque grande compétition, le Cameroun n’est pas loin de se payer sa crise des primes, et la Coupe des Confédérations n’échappe pas à la règle. D’après la presse locale, des tensions commencent à naître à ce sujet entre les joueurs, qui réclament 30 millions de Fcfa chacun en primes pour la compétition en Russie, là où leurs dirigeants tablaient sur 15 millions. Présent en conférence de presse vendredi, le sélectionneur du champion d’Afrique, Hugo Broos, n’a pas démenti ces rumeurs.

« Premièrement, c’est une chose interne, donc je ne vais pas parler de primes. Et deuxièmement, ce n’est pas parce qu’il y a un problème qu’il n’y a pas de solution. Si vous vous souvenez de ce qui s’est passé au Gabon ; il y a eu des problèmes, mais tout est rentré dans l’ordre rapidement. On a un groupe qui sait quand il faut jouer, et quand il faut faire des réclamations« , a dédramatisé le Belge.