Initialement programmée pour le 18 janvier 2014, la reprise du championnat camerounais a été reportée sine die, indique le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise. Un report provoqué par le conflit né de la volonté de faire passer le championnat de 14 à 18 clubs. Deux camps s’opposent ainsi, car un passage à 18 clubs aurait notamment pour conséquence de revoir les subventions versées à chaque formation. Autre point de discorde, le nombre de clubs qui seraient alors relégués. De nouvelles querelles qui viennent paralyser un peu plus le football au pays des Lions Indomptables.