Sans forcer son talent, le Cameroun a remporté face au Mali (1-0) son deuxième match en autant de rencontres de la CHAN. Mais, pour Emmanuel N’Doumbé, le sélectionneur des Lions locaux, ce n’est pas suffisant. « C’est notre pêché mignon : absence de lucidité au moment décisif, refus de la prise de risque. On préfère passer au voisin devant le but de peur de rater la cible et d’être ensuite critiqué par tout le monde. Autrefois, les joueurs et pas seulement les attaquants cherchaient d’abord à marquer des buts. Depuis un bon moment les choses ont bien évolué, dans le mauvais sens. Aujourd’hui, le Cameroun ne marque pas beaucoup de buts, mais il fait des efforts », a expliqué le technicien camerounais sur le site de la CAF.