Le conseil de discipline de la Fécafoot a tranché. Et la sanction est lourde pour les « révoltés de Marrakech » qui ont refusé de jouer le match amical entre l’Algérie et le Cameroun. Selon Cam Foot, Samuel Eto’o, capitaine des Lions Indomptables et leader des frondeurs, écoperait ainsi de sept matches de suspension, quatre pour le vice-capitaine Eyong Enoh et trois pour Benoit Assou-Ekotto, convoqué pour ses absences répétées.