Comme pressenti, Tombi A Roko sera bien candidat à la présidence de la Fédération camerounaise (Fecafoot) le 28 septembre prochain. Conformément au nouveau statut électoral voté la semaine dernière, l’actuel secrétaire général du comité de normalisation a été contraint de se placer en congés administratifs afin d’éviter tout conflit d’intérêts. Lors des précédents scrutins, finalement avortés, sa candidature avait longtemps été la seule autorisée par la commission électorale jusqu’à ce que le dossier de Robert Atah soit également accepté en février dernier.