Interviewé par RFI, l’ancien gardien du Cameroun, Joseph-Antoine Bell, répond aux critiques qui l’accusent d’être anti-sénégalais, les Lions de la Teranga ayant éliminé les Lions Indomptables en phase de poule. Joseph-Antoine Bell explique: « Je suis anti-camerounais, anti-ivoiriens, anti-égyptiens, anti-gabonais… C’est la difficulté d’être neutre. » Mais il considère que l’équipe du Sénégal est en pleine construction et qu’il est donc encore trop tôt pour en faire le favori de la compétition même si « les Lions de la Téranga ont les qualités pour aller, au moins, en demi-finales. » Lire l’interview complète sur RFI.