On a frôlé l’incident diplomatique, ce dimanche, à Bangui, lors de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2012 et la réception du Maroc par la Centrafrique (0-0). Après avoir entendu une musique qui n’avait aucun rapport avec leur hymne, les Marocains ont attendu vainement de pouvoir chanter, avant de prendre les choses en main. « On n’a pas trop compris car l’orchestre a d’abord joué une musique qui n’était pas la notre, a expliqué le Montpelliérain Younes Belhanda à L’Equipe. Certains voulaient partir. Finalement les cadres de l’équipe (le capitaine Houcine Kharja et le gardien Nadir Lamyaghri) ont décidé de chanter a cappella, ce qui était la meilleure solution. »