C’est ce jeudi que le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Sabri Lamouchi, a annoncé sa liste de joueurs retenus pour la CAN 2013. Un groupe de 23 joueurs dont la mission principale sera de décrocher cette coupe qui fuit les Eléphants depuis maintenant plus de 20 ans, malgré les générations dorées qui se sont succédées sous le maillot ivoirien. Le sélectionneur est revenu sur ses attentes pour ce qui sera sa première compétition avec la sélection ivoirienne, mais aussi le choix de certains joueurs de sa liste, qui font polémique. Retour sur les principaux points de sa conférence de presse.


C’est face à un parterre de journalistes que le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Sabri Lamouchi, s’est présenté ce jeudi au siège de la Fédération ivoirienne de football pour dévoiler sa liste de joueurs retenus pour la CAN 2013. Une compétition qui sera un véritable baptême du feu pour l’ancien milieu de terrain de l’Olympique de Marseille, lui qui a pris les rênes de la sélection pour succéder à François Zahoui, finaliste malheureux de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Malgré ce statut de « novice » que lui ont attribué les médias ivoiriens, le technicien entend aller le plus loin possible dans la compétition qui va débuter le 19 janvier en Afrique du Sud et faire mieux que son prédécesseur, c’est à dire soulever le trophée.

« Vous avez la chance d’avoir la meilleure nation d’Afrique. La Côte d’Ivoire mérite de gagner la CAN et aurait déjà mérité de la gagner« , a d’abord rappelé Lamouchi, avant de poursuivre sur son cas personnel : « Pour ce qui est de ma première compétition avec l’équipe, je n’ai pas de craintes. C’est ma première CAN, comme j’ai pu avoir une première séance d’entraînement, premier match… Je sais qu’on me le dira jusqu’à la prochaine compétition. Mais la Côte d’ivoire, c’est d’abord une sélection expérimentée qui va jouer la CAN pour la 20e fois. »

« Faire la meilleure équipe possible« 

Pourquoi un groupe de 23 et pas toute une pré-sélection élargie ?

Lors de l’annonce de sa sélection, Sabri Lamouchi n’a pas fait comme certains autres techniciens et s’est contenté de donner sa liste définitive de 23 joueurs, sans les réservistes. Une volonté de l’entraîneur, qui a souhaité seulement concerner les éléments appelés, sans pour autant donner de faux espoirs aux réservistes. « Je n’ai pas voulu aller au-delà des 23 pour éviter la mauvaise influence que le choix de la liste définitive pourrait avoir sur le groupe« ,a-t-il avancé comme explication. Mais de préciser : « On a pris une solution dans chaque secteur. Je ne vais pas donner des noms car on espère qu’il n’y aura pas de blessure d’ici le début de la compétition. »

Les sélections de Siaka Tiéné et Kolo Touré

En difficulté dans leurs clubs respectifs, Siaka Tiéné et Kolo Touré ont tout de même été retenus pour cette CAN 2013. Un choix justifié par le fait qu’ils sont présents depuis le début de la prise de fonction de Lamouchi. Parlant plus précisément du cas du latéral gauche parisien, dont le temps de jeu se réduit à 12 minutes depuis le début de la saison, il s’est défendu : « Je ne m’obstine pas. Il n’est pas dans le groupe du PSG. Mais souvenez-vous il y a deux mois juste avant le match retour face au sénégal, on m’a fait le même commentaire sur lui et Kolo (Touré de Manchester City, ndlr). Je n’ai pas l’habitude de tirer sur une ambulance« . Mais le technicien a avoué à demi-mot : « Avec Arthur Boka, ce sont les deux options que nous avons à gauche. Et j’en suis ravi. La seule chose qui m’obstine c’est de faire la meilleure équipe possible. »

« Je ne suis pas là pour faire plaisir« 

La retraite internationale de Guy Demel

A peine 15 jours avant l’annonce de sa sélection, Sabri Lamouchi a du composer avec la défection de Guy Demel, qui a préféré tourner le dos à l’équipe nationale et prendre sa retraite avec les Eléphants. Un coup dur pour le sélectionneur qui comptait faire appel à l’expérimenté défenseur, lassé d’être un remplaçant. « Je n’ai pas habitude de faire venir des gens qui ne veulent pas venir. J’ai écouté ses arguments et j’en ai pris acte‘, a fait savoir Lamouchi. Et de déplorer : Par contre j’ai été surpris par le timing de cette annonce. Il aurait pu le faire bien avant. C’est ce qui m’ennuie pour l’équipe. »

Le temps de jeu des remplaçants

Pour ce qui est de sa composition d’équipe en revanche, Lamouchi s’est voulu ferme : la meilleure équipe possible sera alignée, et ce même pour certains matchs amicaux. « Je ne suis pas là pour faire plaisir, je suis là pour être cohérent dans mes choix, même en match amical, a-t-il martelé, prenant l’exemple du poste de gardien avec un Boubacar Barry « incontesté et incontestable« . « Nous mettrons en place sur le terrain la meilleure équipe possible pour remporter une CAN derrière laquelle elle court depuis 20 ans« , a-t-il conclu.

L’état de fraîcheur de Didier Drogba

Principale source d’interrogation chez les supporters des Eléphants, la situation de Didier Drogba n’a pas été laissée de côté et visiblement, le capitaine de la sélection est suivi de près par le staff technique depuis la fin du championnat chinois. « Le capitaine a énormément donné. C’est un grand professionnel et un grand compétiteur« , a rappelé Lamouchi, avant de poursuivre : « Nous avons voulu qu’il rejoigne un club pour garder la forme, mais la FIFA s’y est opposée… Il s’est entraîné avec Chelsea et pendant le Mondial des clubs, il a travaillé avec mon adjoint qui est allé le rejoindre. » De quoi dissiper les craintes des fans, qui seront fixés dès la fin du stage de l’équipe à Abu Dhabi, qui va débuter le 6 janvier et véritablement marquer la préparation de cette CAN 2013, qui sera sans doute la dernière pour de nombreux joueurs de l’équipe. Une source de motivation supplémentaire pour que le groupe se transcende et aille chercher ce sacre qui se refuse à elle depuis 21 ans.