Eliminé de la course à la qualification à la CAN 2015 avec le Nigeria, Stephen Keshi devrait toutefois être présent en Guinée Equatoriale. Le technicien nigérian est en passe de succéder à Andoni Goikoetxea à la tête du pays hôte de la compétition.


Andoni Goikoetxea à la tête du Nzalang Nacional, c’est fini. Alors qu’il était en stage avec l’équipe du côté du Portugal, en vue de préparer la CAN 2015, le technicien espagnol a été remercié par la Fédération équato-guinéenne. Plus précisément, son contrat n’a pas été renouvelé alors qu’il arrivait à expiration le 31 décembre 2014. Cette décision marque donc la fin de l’aventure pour Goikoetxea, qui ne dirigera pas l’équipe pour la CAN 2015, mais montre surtout la volonté des dirigeants de la Fédération de vouloir recruter un sélectionneur chevronné, habitué aux joutes continentales.

Si les noms de Stephen Keshi et de Milovan Rajevac étaient revenus avec insistance ces derniers jours, c’est le Nigérian qui tient la corde pour prendre en main la destinée de l’équipe. Comme déjà annoncé sur Afrik-Foot, Keshi a déjà entamé des négociations avec la Fédération équato-guinéenne et sa nomination pourrait intervenir très prochainement, d’après nos informations.

Champion d’Afrique 2013, son pragmatisme et son expérience sont appréciés du côté du pays hôte de la compétition, désireux de faire bonne figure durant le tournoi. Malgré ses nombreux faits d’armes, Keshi aura peu de temps pour bâtir une équipe qui reste sur deux revers durant sa préparation et dont la liste des 23 joueurs retenus pour la compétition doit être livrée à la CAF au plus tard le 7 janvier. Le temps presse.