La Côte d’Ivoire s’est imposée 3-1 en demi-finale de la CAN 2015 contre la RD Congo mercredi à Bata et se qualifie pour la 4e finale de son histoire dans la compétition, comme en 2012. Dominés par des Léopards joueurs, les Eléphants ont, comme face à l’Algérie, fait preuve d’un maximum de réalisme, convertissant leur première occasion. Sur une remise de Wilfried Bony, Yaya Touré décoche un missile (125 km/h !) à l’entrée de la surface et inscrit son premier but de la compétition (21e). Déconcentrés, les Ivoiriens ne conservent par leur avantage bien longtemps. Eric Bailly commet une main discutable dans la surface et Dieumerci Mbokani égalise sur penalty (24e). Mais après un sauvetage sur sa ligne de Gabriel Zakuani (40e), la Côte d’Ivoire repasse en tête avant la pause. Sur une remise ratée de Yannick Bolasie, Bony fixe et lance Gervinho qui n’a plus qu’à battre Kidiaba (41e). Moins réalistes, les Léopards se heurtent à un Syvlain Gbohou des grands jours (16e, 38e, 47e, 53e) et les Ivoiriens finissent par inscrire le but du break grâce à un genou de Wilfried Kanon sur corner (68e). Comme en 1998, la RD Congo s’arrête donc en demi-finale tandis que la Côte d’Ivoire tentera de décrocher dimanche sa deuxième étoile face au vainqueur de Ghana-Guinée Equatoriale qui a lieu jeudi.