CAN 2015 : le Bénin voyage sans l’entraîneur des gardiens

Jonas Bidé, l'entraîneur des gardiens de la sélection du Bénin, n'a pas fait le déplacement des Ecureuils à Sao Tomé et Principe pour le match aller des éliminatoires de la CAN 2015. Le technicien a été laissé à Cotonou pour des raisons financières.


Cela pourrait prêter à sourire, voire passer pour une blague, mais il n'en est rien. Arrivé à Sao Tomé et principe pour y disputer son premier tour aller des éliminatoires de la CAN 2015, c'est sans l'entraîneur des gardiens que la sélection du Bénin a fait le voyage. Jonas Bidé est resté à quai sur décision des autorités locales et plus précisément du ministère des Sports, qui n'a pas jugé indispensable le déplacement du technicien. Une façon de s'éviter ainsi quelques frais supplémentaires.

C'est donc avec un staff amputé du préparateur des trois portiers retenus (Fabiyi, Allagbe et Glodjinon) que les Ecureuils vont jouer ce match. Une nouvelle qui n'a été pour plaire au sélectionneur Didier Ollé-Nicole, qui va devoir trouver une solution pour composer avec cette absence qui, si elle peut paraître anodine au premier abord, pourrait jouer sur la préparation des gardiens de buts, au moment de leurs ateliers de mise en situation et autres échauffements.

Certes, l'adversaire, Sao Tomé et Principe, reste somme toute modeste, mais pour espérer aller au Maroc y la phase finale de la CAN certaines idées comme celle de se priver volontairement d'un membre du staff technique peuvent avoir des conséquences fâcheuses au sein du groupe. Comment motiver dans ce cas les gardiens alors que leur entraîneur et homme de confiance n'est pas avec eux pour les encadrer ?

A noter que du côté de la Fédération, les membres de l'instance n'ont bien entendu pas oublié de bien inscrire leurs noms sur la liste soumise au ministère des Sports afin de faire partie du voyage… alors que la présence de Jonas Bidé auprès des gardiens aurait été a coup sûr bien plus utile.

Avatar photo
Mansour Loum