CAN 2015 : Le Congo, ce faux modeste ?

De retour pour la CAN 2015 après quinze ans d’absence, le Congo n’abordera même pas la compétition avec le statut d’ “outsider”, selon Claude Le Roy, son sélectionneur. Mais le technicien français a plus d’un tour dans son sac, comme la qualification surprise des Diables Rouges l’a prouvé.


Vieux routier du football africain, Claude Le Roy s’apprête à prendre part à sa huitième phase finale de CAN, un record. Pourtant, même après une trentaine d’années de présence sur le continent, le sélectionneur du Congo fait des découvertes. “Cette participation est une fierté, peut-être encore plus cette fois-ci, car pour beaucoup de spécialistes il était inconcevable que le Congo se qualifie dans un groupe avec l'Afrique du Sud, le Nigeria et le Soudan, surtout après 15 ans d'absence“, fait-il remarquer sur le site de la CAF.

Provocateur, comme toujours, le technicien français ne boude pas son plaisir alors que beaucoup lui ont prédit un “enterrement de première classe” lorsqu’il a pris en main les Diables Rouges. Après avoir contribué à l’élimination du Nigeria, champion d’Afrique en titre avec notamment un succès à Calabar où les Super Eagles étaient invaincus depuis 1981, le Congo est-il toujours le petit poucet de la compétition ?

Les joueurs n’ont jamais disputé la CAN

Pour Claude Le Roy, cela ne fait aucun doute, même si le tirage au sort leur a réservé un groupe abordable (Burkina Faso, Gabon, Guinée Equatoriale). “Le Congo outsider ? Non, attendez !“, s’exclame le technicien. “Nous sommes la seule équipe où aucun joueur n'a disputé de Coupe d'Afrique. Ils étaient enfants la dernière fois“. Plus loquace au micro de RFI, il concède lorgner sur les quarts de finale comme “un rêve“.

En attendant peut-être de le réaliser, le mot d’ordre reste le même : faire preuve d’une “volonté de se dépasser” et d’un “enthousiasme formidable“, visible notamment dans le “football offensif” qu’il prône. En atteste la forte présence d’attaquants dans sa liste (sept au total). Le signe que l’éternel Claude prépare un coup ?

Sur ce sujet, silence radio. “Nous avons une chance, disputer le match d'ouverture, samedi contre la Guinée Equatoriale, pays hôte“, se borne à rappeler le sélectionneur du Congo. “Cela signifie que mes joueurs vont tout de suite rentrer dans le bain de la CAN, et je trouve ça génial.” Pour le reste, motus et bouche cousue !

CAN 2015 : Le Congo, ce faux modeste ?
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !