L’heure n’est pas à la fanfaraonnade côté tunisien, même si le tirage au sort effectué mercredi à Malabo a réservé un groupe B abordable aux Aigles de Carthage avec la Zambie, le Cap Vert et la RD Congo. « Ce ne sera pas facile« , relativise le sélectionneur Georges Leekens sur Attounissia. « Toutes les équipes sont à prendre au sérieux, on prendra les matchs un à un« . Le technicien belge a par ailleurs affirmé que la Tunisie « garde un mauvais souvenir du Cap Vert« , qui l’avait battu 2-0 au retour lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et éliminé les Aigles de Carthage avant qu’ils ne soit repêchés. Dirigeant de la Fédération, Hichem Ben Omran n’a pas masqué sa déception de jouer les matches de groupes à Ebibeyin, jugeant que les installations de la ville ne sont pas bonnes.